Texte sur bandeau
sur bandeau ligne 2

Améliorer sa communication et sa façon d'être en relation

La communication non violente

La Communication Non Violente (ou CNV) est un processus de communication dont l’objectif est de nous amener à établir un dia- logue avec autrui de manière à la fois intègre et bienveillante.

Elle propose un modèle de communication ainsi qu’un ensemble d’aptitudes qui permettent d’aborder des situations très diverses, des relations intimes aux conflits politiques en passant par les re- lations au sein de l’entreprise, de l’école ou de la fa-mille, tout en restant en accord avec nos valeurs et notre humanité.

En prenant en compte les besoins de chacun, la CNV peut aider à prévenir les conflits ainsi qu’à les résoudre de manière pacifique, que l’autre partie soit familiarisée ou non avec le processus.

Le processus de la CNV a été développé par le Dr. Marshall Rosen- berg, psychologue clinicien américain. Fils d’émigrants juifs ayant grandi dans un quartier turbulent de Detroit (États-Unis), Marshall Rosenberg s’est intéressé très tôt à la résolution des conflits et à de nouvelles formes de communication, alternatives pacifiques à la violence croissante dont il était témoin. Il a fondé en 1984 le Centre pour la Communication non Violente (CNV)

Programmation Neurolinguistique (PNL)

La PNL est le territoire de rencontre de multiples disciplines : la psychologie cognitive, la linguistique, la neurophysiologie, la cy- bernétique, l’école de Palo ALTO et les travaux de M.H ÉRICKSON.

Élaborée au début des années soixante-dix par John GRINDER, docteur en linguistique et Richard BANDLER, docteur en psycholo- gie, la PNL est une approche cognitive et constructiviste de l’être humain : elle porte sur la manière dont l’être humain construit son expérience, sa représentation du monde en « organisant » ce qu’il perçoit au moyen de ses cinq sens (vue, ouïe, odorat, tou- cher, goût).

Travailler avec la PNL nous permet de développer des stratégies de communication et de changement, de gérer la relation avec l’autre, de travailler des projets et des objectifs.

Cette approche, résolument humaniste, trouve des applications efficaces et élégantes dans les domaines du travail social, de l’éducation, de l’enseignement, du management et de l’accompagnement en général. La dimension éthique de son utilisation est régulièrement intérrogée dans nos formations.

La GESTALT

Ces formations en Gestalt donnent droit à des équivalences partielles d’un premier cy- cle, en vue d’intégrer une formation longue à l’accompagnement par la Gestalt-thérapie (nous consulter).

Gestalt vient du verbe allemand « gestalten » qui signifie « mettre en forme, donner une structure ».

  • La Gestalt s’inscrit dans le courant de la psychologie humaniste, existentielle, elle vise à développer l’autonomie, la responsabilité et la créativité. Elle a de l’homme une vision globale (prenant en compte les dimensions intellectuelle, affective, corporelle, sociale et spirituelle)
  • La Gestalt permet, par un travail de centration sur l’expérience actuelle de la personne, de dévoiler certaines résistances à un plein contact avec la vie et avec l’environnement ; elle ne limite donc pas l’humain à une vision individualiste mais s’intéresse aux interactions avec ses environnements qu’ils soient personnels, professionnels ou sociaux. Cette approche se révèle une méthodologie précieuse dans les métiers d’aide, l’animation des groupes, et les relations familiales.

Ses champs d'applications

  • En psychothérapie (individuelle, de couple, familiale ou de groupe)
  • Dans le champ des organisations : en entreprises ou institutions, en coaching avec des chefs d’entreprise ou des cadres en formation

Éléments essentiels de sa théorie

  • Ici et maintenant. Une manière de porter attention à l’expérience immédiate, à l’instant pré- sent où chacun engage sa relation avec les autres.
  • Phénoménologie. Une attitude qui tente d’éliminer tout présupposé et à retourner aux phénomènes eux-mêmes.
  • Frontière contact et cycle de contact. Observation et dialogue autour de la façon dont la personne vit et structure sa relation actuelle avec l’environnement au travers de contacts plus ou moins fluides.
  • Résistances. Repérage de certains dysfonctionnements dans les modes de contact et de leurs conséquences dans la vie.
  • Situations inachevées. Identification et exploration de situations passées génératrices d’angoisse, de sentiments de perte d’unité.
  • Reproduction. Prise de conscience des répétitions et de l’impact négatif de ces situations souvent héritées du passé.
  • Awareness. Découverte qu’en mobilisant une conscience présente et active, chacun peut repérer comment il élimine certains phénomènes et limite ainsi son contact avec l’environnement.
  • Finitude, solitude,… Confrontation aux données existentielles fondamentales.
  • Ajustement créateur. Recherche de sens et de choix plus conscients dans l’ici et le maintenant.

Méthode

  • Ces stages permettent un travail en groupe à partir de ce qui émerge dans l’instant, l’accent est tantôt porté sur le groupe, tantôt sur l’individu.
  • On peut explorer des situations personnelles ou professionnelles, actuelles ou passées.
  • Techniques variées : éveil sensoriel, mobilisation corporelle, monodrame, dessin, peinture, écriture, mises en situation, échos de groupe…
  • La progression pédagogique permet une première approche des concepts principaux de la Gestalt.

L'approche GORDON

Thérapeute, consultant auprès d’entreprises et d’universités américaines, fondateur de Gordon Training International, Thomas GORDON est un « héritier » de Carl ROGERS.

S’appuyant sur les recherches de ROGERS, il en reprend les idées forces – l’empathie, la congruence, la considération positive de la personne – et élabore, dès 1960, une pédagogie de la relation concrète, pratique et vivante.

Il propose :

  • une communication axée sur la compréhension mutuelle,
  • une alternative à l’autoritarisme et à la permissivité,
  • une résolution créative des conflits de besoins,
  • une réflexion sur les collisions de valeurs.

Les concepts qu’il présente sont formulés dans un langage simple. Ils sont facilement utilisables pour trouver des réponses aux pro- blèmes de communication de la vie quotidienne, que ce soit dans le domaine familial, social ou professionnel.

L’approche de Thomas GORDON est aussi un art de vivre invitant à une réflexion pour se poser les questions autrement et pour créer des relations reposant sur le respect mutuel, la confiance et la coopération.

Dans une société où il est de plus en plus difficile de se position- ner en termes de responsabilité, l’approche Gordon aide à clarifier le cadre de la relation et à adopter l’attitude la plus juste, en vue d'un dialogue efficace

L'analyse transactionnelle

Ces formations en Analyse Transactionnelle donnent droit à des équivalences partielles d’un premier cycle, en vue d’intégrer une formation longue à l’accompagnement par l’Analyse Transactionnelle (nous consulter).

Créée dans les années 50 par Éric BERNE, médecin psychiatre américain, introduite en Europe dans les années 70, l’Analyse Transactionnelle s’inscrit dans une double filiation : la psycha- nanalyse (Freud, Federn, Winicoot...) et les théories de la communication (Bateson, Palo Alto…).

Les concepts et outils que propose cette approche permettent de comprendre la façon dont chacun entre en relation avec autrui, fortement colorée par les expériences vécues et l’héritage de chacun. Par cette approche qui permet donc d’établir des liens entre le passé et le présent, la personne peut envisager un positionnement différent, plus constructif pour l’avenir.

L’AT est un ensemble théorique à la fois structuré et accessible à tous qui permet d’appréhender la complexité de l’humain. Le choix d’Éric BERNE, était de donner à chacun les clés du savoir, pour lui permettre d’augmenter ses propres capacités d’analyse et d’action et d’entrer dans une démarche de formation et d’évolution.

Par l’AT, les professionnels développent leurs compétences dans les champs suivants :

  • en éducation (enseignement, parentalité...),
  • en organisation (management, supervision, résolutions de pro- blèmes…),
  • en accompagnement de personnes (coaching, relation d’aide, insertion sociale et professionnelle),
  • en psychothérapie.

Contactez-nous !

Secrétariat

Brigitte POULINOT
03 62 26 87 84
brigitte.poulinotuniv-lillefr

Coordinatrice pédagogique des formations FPR

LUCE VANDENBROUCKE
03 62 26 87 86
​​​​​​​luce.vandenbrouckeuniv-lillefr​​​​​​​​​​​​​​