Texte sur bandeau
sur bandeau ligne 2

DU Psychopathologie de la maladie chronique, du cancer et de la fin de vie (DU PMC)

  • Durée : 100 h sur 1 an
  • Accessible en : Formation continue
  • Langue(s) d'enseignement : Français
  • Niveau de diplôme requis à l'entrée : Bac+3 ou équivalent
  • Niveau de diplôme validé à la sortie : Diplôme Unversitaire
  • Date de publication : 07-06-2021

Objectifs de la formation

L’objectif du DU est d’approfondir et d’élargir les connaissances théoriques et pratiques dans le domaine de la psychopathologie des maladies somatiques chroniques ou rapidement létales et de la fin de la vie. Il propose une réflexion autour de thèmes qui confrontent les soignants aux difficultés inhérentes à l’apparition d’une maladie grave d’une part et aux pathologies caractéristiques de l’être vieillissant. Il offre des repères destinés à mieux comprendre les particularités des problèmes liés à l’avancée en âge et les profonds réajustements qu’impose à l’être humain la survenue d’une maladie grave ou chronique. Il propose une réflexion clinique et une confrontation autour des pratiques.

Compétences visées

À l’issue de la formation, les participants seront capable de :

  • acquérir des compétences cliniques, éthiques et relationnelles dans les prises en charge de personnes présentant des troubles liés à la survenue d’une maladie grave ou chronique ou présentant des troubles psychopathologiques liés à l’avancée de l’âge,
  • exercer dans des milieux divers auprès de patients confrontés à des pathologies somatiques parfois lourdes et potentiellement mortelles ainsi qu’auprès des personnes vieillissantes présentant des polypathologies et/ou des problématiques psychopathologiques graves,
  • proposer aux malades ainsi qu’à leur environnement familial ou soignant, des accompagnements psychologiques voire psychothérapeutiques en individuel ou en groupe,
  • adapter leurs pratiques et leur posture éthique dans des situations particulièrement éprouvantes telles, par exemple, lors de la confrontation à la mort,
  • promouvoir une dynamique interdisciplinaire pour optimiser une prise en charge qui tienne compte de la diversité et de la singularité des situations proposées,
  • développer des projets pour soutenir le redéploiement des investissements psychiques des patients rencontrés ou des équipes.

Moyens pédagogiques mis en oeuvre

  • Séances de formation en salle.
  • Salles équipées d’internet et/ou d’un vidéoprojecteur.
  • Études de cas pratiques et/ou exercices.
  • Salle informatique.
  • Travail en groupe.
  • Plate-forme de cours en ligne.
  • Espace numérique de travail.
  • Ressources documentaires (supports papier et numériques).

Intervenants

  • Christine AMIROU, psychologue clinicienne, CH Douai.
  • Arnaud BARBIER, psychologue clinicien, CH Somain.
  • Rosa CARON, MCF-HDR en psychopathologie, Lille/Paris Diderot, psychanalyste.
  • Alain DE BROCA, neuropédiatre, docteur en philosophie, docteur Es Sciences, HDR, responsable UMICAP (Soins Palliatifs pédiatriques Picardie et du centre régional pour la prise en charge des morts inattendues du nourrisson Picardie).
  • Jean-Paul DURAND, psychiatre, chef de pôle EPSM Bailleul.
  • Kristina HERLANT-HÉMAR, docteur en psychopathologie et psychanalyse, psychologue clinicienne, GICHL Hôpital Saint Vincent de Paul Lille.
  • Marjorie LOMBARD, docteur en psychopathologie et psychanalyse, psychologue clinicienne, CH Roubaix.
  • Émilie LUIZET, psychologue clinicienne, Hôpital Saint Vincent de Paul Lille.
  • Cynthia MAURO, docteur en psychologie, psychologue clinicienne, Unités de Soins palliatifs Saint Vincent de Paul Lille, vice présidente de la société de Thanatologie.
  • Michel REICH, psychiatre, responsable de l’équipe de psycho-oncologie, Centre Oscar Lambret Lille.
  • Jean-François REY, philosophe.
  • Jean ROCHE, praticien hospitalier, UCC Alzheimer, CHRU Lille.
  • Nathalie SISCA, psychologue clinicienne, UE2 CH Roubaix.
  • Sylvie SCHOENENBURG, psychologue clinicienne, CHRU Lille

Public visé

Le DU « Psychopathologie de la maladie chronique, du cancer et de la fin de la vie » s’adresse préférentiellement aux psychologues cliniciens, aux médecins et aux soignants interrogés dans leurs pratiques par ces problématiques.

Modalités d'admission/Conditions d'accès

Effectif maximum : 25 personnes.

L'ouverture de la formation est soumise à un effectif suffisant de stagiaires.

Les stagiaires sont recrutés à partir d'un dossier de candidature (document PDF 311 KB) (les dates pour rendre ce dossier sont indiquées sur ce document) par une commission de sélection.
Possibilité d’intégrer le DU pour les étudiant-e-s en fin de master 1 de psychologie.

L’admission au DU PMC est conditionnée par :

  • avoir suivi avec assiduité les enseignements théoriques et travaux pratiques du cycle de formation,
  • avoir validé le mémoire de fin de formation.

Formalités d'inscription

Les personnes sélectionnées seront ensuite contactées afin de remplir leur dossier d'inscription.

Programme

Le DU a lieu de janvier à juin. La durée totale des cours est de 100 heures. La formation est dispensée 2 à 2,5 jours par mois (le jeudi, vendredi et samedi matin). Chaque unité d’enseignement (UE) comporte 20 heures. Une période de stage pouvant aller jusqu’à 200 heures en lien avec les thématiques du DU peut être effectuée au cours de la formation. Les professionnels en exercice peuvent en être dispensés.

UE 1 - 20 H : la maladie et la mort.

  • Approche sociologique de la maladie ; évolution de l’approche de la mort.
  • Réflexions éthiques et philosophiques.
  • Cultures, religions et croyances ; le deuil ; les rituels de deuil ; le travail de deuil.
  • Approche psychologique du malade.

UE 2 - 20 H : la maladie chronique.

  • Définition de la maladie chronique.
  • Dimension historique du concept de la maladie chronique.
  • Aspect anthropologique de la maladie et de son traitement.
  • Dimensions sociologiques de la maladie chronique : influence familiale, sociale et culturelle

UE 3 - 20 H : le cancer.

  • Aspects médicaux ; aspects épidémiologiques ; dimensions historique et sociologique.
  • Le courant des soins palliatifs, éthique et fin de vie (annonce du diagnostic, euthanasie,
  • acharnement thérapeutique, etc).
  • La particularité du cancer chez l’enfant et l’adolescent.
  • Accompagnement du malade et de son entourage familial et/ou soignant.

UE 4 - 20 H : la fin de la vie.

  • Aspects généraux et évolution de la représentation de la vieillesse.
  • Soins palliatifs et grand âge.
  • Aspects psychologiques du retentissement des problèmes somatiques de l’avancée en âge.
  • Accompagnement de la personne âgée, de son entourage familial et/ou soignant.

UE 5 - 20 H : troubles psychopathologiques de la vieillesse.

  • Des troubles de l’adaptation à la dépression.
  • Aspects cliniques et psychopathologiques liés aux états démentiels.
  • Les états délirants et les dérapages psychotiques.
  • Accompagnement de la personne âgée, de son entourage familial et soignant.

TOTAL : 100 HEURES

Insertion professionnelle

Développer les connaissances, les capacités d’analyse et d’accès au monde du travail, telle est l’ambition des formations que nous proposons.
N'hésitez pas à consulter l'ensemble de notre offre de formation ou à prendre contact avec nos conseillères formation pour toutes demandes complémentaires.

Contact administratif

  • Secrétariat des DU - Bureau A1.670 - Bâtiment A - Campus Pont de Bois.
  • 03 20 41 72 84
  • dfca-du-pontdeboisuniv-lillefr
  • Niveau 1 : RdC Bureau A1.670 : ouvert mardi, mercredi et jeudi
    de 9 h à 12 h et de 14 h à 16 h. Lundi et vendredi en télétravail (uniquement joignable par mail). Merci de votre compréhension.

Responsable pédagogique de formation

  • Rosa CARON - Maître de conférence et habilitée à diriger des recherches en psychopathologie et en psychologie clinique, Université de Lille - Campus Pont de Bois et CRPMS EA 3522, Paris Diderot.

Dates, horaires, lieu, tarifs

  • Dates : janvier à juin 2022
  • Durée : 100 heures
  • Tarifs :
    • 21 €/heure. Dans le cas où le stagiaire ne bénéficie pas de financement (OPCO, employeur, etc.), l’université peut proposer sous conditions une éxonération partielle des frais de formation.
  • Lieu de formation : Campus Pont de Bois - métro Pont de Bois - Villeneuve d'Ascq